De nombreux jeunes parents sont, tôt ou tard, confrontés au problème : leur bébé a les fesses rouges. Le plus souvent, la cause est à chercher du côté d’une couche mouillée ou souillée. En soi, l’érythème fessier n’est pas grave, mais ce n’est pas vraiment agréable pour votre enfant. La règle d’or en matière d’érythème fessier est donc : mieux vaut prévenir que guérir.

Précieux conseils pour les papas et les mamans

  1. Choisissez des couches bien absorbantes et qui respirent. Assurez-vous aussi de prendre la bonne taille pour votre enfant, afin qu’elles s’ajustent parfaitement. Vous éviterez ainsi les frottements.
  2. Changez la couche de votre enfant rapidement si vous remarquez qu’elle est mouillée ou souillée. Mieux vaut trop souvent que trop peu.
  3. La couche de bébé est pleine ? Nettoyez soigneusement la zone autour des organes génitaux avec de l’eau tiède sans savon, et laissez ses fesses sécher à l’air libre.
  4. Lorsque vous vous nettoyez les fesses de bébé, évitez de frotter mais tapotez plutôt doucement afin de ne pas irriter cette peau sensible.
  5. À chaque changement de couche, poudrez les fesses de votre enfant avec du talc spécial pour bébé. Celui-ci protège la peau contre l’action de l’urine et des selles, et aide ainsi à éviter l’érythème fessier.
  6. Il fait beau ? Laissez tomber la couche. Votre bébé apprécie sûrement lorsque ses fesses ne sont pas enveloppées au chaud, et cela donne à la peau l’occasion de respirer librement.
  7. Malgré tous vos soins, vous remarquez que des rougeurs commencent à apparaître sur les fesses de votre enfant ? Appliquez une fine couche de pommade pour bébé au zinc. Elle le soulagera tout en évitant que cela s’aggrave.

Que faire si ces conseils ne suffisent pas à éviter l’érythème fessier chez votre enfant ?

L’érythème fessier est le plus souvent causé par l’irritation de la peau suite au contact avec l’humidité ou les selles dans la couche. Si vous ne le changez pas à temps, des rougeurs peuvent apparaître sur les fesses de bébé, voire même de petites blessures. Lorsqu’un enfant garde trop longtemps une couche souillée, celle-ci va frotter contre sa peau, ce qui risque de causer de l’érythème fessier. Cela vient du fait que la valeur du pH de sa peau change, et que les protéines présentes dans les selles provoquent une irritation de la peau.

Le plus souvent, vous pouvez éviter cet érythème fessier si désagréable grâce aux conseils ci-dessus. Mais que faire lorsque cela n’aide pas vraiment ? Le problème vient alors peut-être d’autre chose. Il se peut que votre enfant ait attrapé une infection bactérienne ou fongique. Cela n’est pas si grave que ça en a l’air, mais il est tout de même recommandé de consulter votre pédiatre. Il examinera votre enfant attentivement et lui prescrira si nécessaire un antibactérien (dans le cas d’une infection bactérienne) ou une crème antifongique (dans le cas d’un champignon). Pour les cas d’érythème fessier les plus graves, il peut même être nécessaire de traiter temporairement votre enfant avec une pommade hormonale légère. Votre pédiatre saura vous conseiller sur le traitement le plus adapté !